Un dimanche au Vauban

Archives 13e Festival Longueur d’ondes // 2016


« Dimanche dans un fauteuil »
(nom d’une émission mythique de Robert Beauvais sur France Inter)
Une rencontre en compagnie de Pierre Wiehn, Claude Villers et Patrice Blanc-Francard qui se sont tous trois bien connus à France Inter dans les années 70-80. Une rencontre animée par Fañch Langoët.
dimanche 7 février – 14h – Le Vauban
// Pour écouter cette rencontre, rendez-vous ICI. /

  • Pierre Wiehn  :Commençant sa carrière à la RTF en Algérie, Pierre Wiehn intègre ensuite France Inter où il est directeur des programmes, producteur et présentateur. C’est par la suite qu’il devient directeur de la chaîne : sept ans de direction (de 74 à 81) qu’ils l’amèneront à installer des programmes et des producteurs de référence comme Patrice Blanc-Francard et Claude Villers (Pas de panique), Eve Ruggieri (Eve raconte) ou Bernard Lenoir (Feedback). Après cette activité radiophonique, il est nommé directeur de la création et de la programmation à Antenne 2, siège à la commission de programmes de l’UER (Union Européenne de Radio-télévision) et préside la Communauté des télévisions francophones (1984-1985) .
  • Claude Villers : Après 40 ans de loyaux services à France Inter, Claude Villers a tiré sa révérence à la radio le 27 juin 2004 en laissant derrière lui bon nombre d’émissions emblématiques. Plus jeune titulaire de la carte de presse à 17 ans et demi, il part en 1968 pour New-York où il couvre des événements comme les premiers pas de Neil Armstrong sur la lune, la mort de Martin Luther King ou le festival Woodstock. Ses années à France Inter sont marquées par les émissions Le Pop Club, A plus d’un titre, Marche ou rêve, Le Tribunal des flagrants délires ou encore Comme on fait sa nuit on se couche.
  • Patrice Blanc-Francard est un homme de radio et de télévision qui s’est essentiellement consacré à la musique. Débutant à France Inter comme ingénieur du son, il devient rapidement conseiller musical au Pop Club de José Artur. Il collabore ensuite avec Claude Villers dans Pas de panique et Marche ou rêve, ainsi qu’avec Bernard Lenoir pour Souvenir, Souvenirs. De 1983 à 1987, il anime sur Antenne 2 Les Enfants du rock, véritable laboratoire musical. Après un passage côté radio privée en tant que directeur des programmes à Europe 1, il est, entre 2011 et 2013 directeur du Mouv’, où il s’attache à lutter contre le formatage d’une radio se focalisant sur un style musical, souhaitant ainsi promouvoir une certaine diversité. Il est actuellement producteur de Father and Son sur Radio Marais.

Les grands débats de l’histoire : l’éloquence au perchoir
par Jean Lebrun et Isaure Pisani-Ferry, accompagnés de Grégoire Roqueplo et Alexis Chevalier

Les grands débats qui ont animé la France jusqu’à nos tablées familiales ont fait de la foule un peuple et du pays une République. Interdiction du travail des enfants, séparation de l’Église et de l’État, légalisation de l’IVG, l’abolition de la peine de mort : autant de moments de l’histoire parlementaire lors desquels le pays a choisi ses valeurs et orienté son destin.
Voici trois ans que Jean Lebrun et les comédiens du Français restituent en public, au théâtre parisien du Vieux Colombier, ces grands débats de notre démocratie représentative, si mal en point aujourd’hui. Durant ces soirées, la scène du théâtre devient tribune, la fosse est hémicycle, et les spectateurs ont tôt fait de se comporter en parlementaires aguerris.
C’est une déclinaison de ces représentations que Jean Lebrun, producteur et animateur de l’émission La marche de l’histoire (France Inter) et Isaure Pisani-Ferry, écrivaine et scénariste, auteurs des Grands débats qui ont fait la France (Flammarion, 2014), présenteront au Festival Longueur d’ondes, en évoquant quatre siècles de construction politique à travers de grands moments d’éloquence parlementaire, qui seront à cette occasion interprétés par les comédiens Grégoire Roqueplo et Alexis Chevalier.
dimanche 7 février – 15h30 – Le Vauban